Lingerie

Comment entretenir sa lingerie ?

Dentelle, broderies, soie, coton, élastiques, anneaux de réglages… Il existe un grand nombre de matières fragiles et délicates qui composent vos sous-vêtements.
Mais comment préserver la beauté de vos dessous en évitant usure et décoloration
? Comment préserver leur tonicité et leur réglage afin d’assurer un bon maintien du corps au quotidien?
Découvrez tout ce que vous devez savoir pour bien laver vos dessous
!

@ggvasalia

Les méthodes pour bien laver sa lingerie

De nos jours, on opte toute pour la solution de facilité : la machine à laver.
Avec des programmes doux en dessous de 40 °C et un essorage délicat, cela respecte votre lingerie et c’est un gain de temps énorme. Selon une étude de l’Institut Pasteur, les textiles lavés à 40 °C éliminent 50 fois plus de micro-organismes que le lavage à 30 °C.
Toutefois, les mouvements de tambours et l’essorage ne sont pas les moments les plus délicats. Afin d’éviter que la dentelle ne soit percée, que les boutons et fermetures éclaires de vos vêtements ne viennent rayer vos tissus, prenez soin de placer vos dessous dans un filet spécialement conçu pour les lavages en machine. Vous en trouverez dans les rayons ou boutiques de lingerie. Si vous n’en avez pas, placez-les dans une taie d’oreiller. Cela fera l’affaire.
Autre astuce, pensez à fermer les agrafes du dos de votre soutien-gorge, pour éviter que vos dessous s’emmêlent les uns avec les autres.

Le lavage à la main se retrouve en pole position pour entretenir vos dessous les plus délicats. Pour ce faire, vous avez besoin d’un peu de savon de Marseille et d’une eau à 40°. Frottez vos dessous et laissez-les tremper 5 minutes. Avant de les faire sécher, pensez surtout à bien rincer vos sous-vêtements. Le savon pourrait irriter votre peau. C’est l’erreur la plus courante et laissez le tout sécher.

 @shotbylana

Quels sont les bons produits pour laver vos sous-vêtements ?

Toutes les lessives lavent, autant que le savon de Marseille. Il n’y a rien de particulier sur ce point. Simplement, vous pouvez choisir des recettes naturelles. Pensez que votre lingerie est à même la peau, cela préservera votre épiderme et la planète en même temps.
Il existe plein de recettes de lessives naturelles si vous souhaitez la faire vous-même et pour celle qui préfère la simplicité, une nouvelle marque française vient d’apparaitre : Pimpan. C’est un petit kit pour réaliser en 2 minutes, avec de l’eau du robinet, 1L de lessive dans sa bouteille.

Les adoucissants sont à proscrire, car ils abîment l’élasticité des vêtements en bouchant ses fibres. L’alternative écologique qui adoucis, désinfecte et ravive les couleurs est de remplacer l’adoucissant par un demi-verre de vinaigre blanc. Votre machine à laver vous dira également merci, car cela dissout le calcaire de l’eau !

@julian_dutton

Et le séchage, comment ça se passe ?

Le radiateur et le sèche-linge sèchent par la chaleur. Cette chaleur détériore les matières : les élastiques craquent, les couleurs passent et les matières deviennent rêches. Privilégiez le séchage à l’air libre sur une serviette à plat ou sur un étendoir. Vos sous-vêtements vous remercieront en se rendant parfaitement confortables au quotidien et beaux sur le long terme.

Avec ces nouvelles habitudes, votre lingerie est resplendissante pour longtemps, les couleurs restent vives et vous valorisent. Et surtout, les fonctions premières de vos sous-vêtements restent préservées : continuer à vous maintenir et valoriser votre silhouette.
Si vous souhaitez aller plus loin afin de savoir comment bien choisir votre lingerie, découvrez mon nouvel ebook, dans lequel je vous confie toutes mes astuces, mes clefs shopping et mes astuces morpho-lingerie 
😉.

Acheter maintenant

 Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire votre retour J

Caroline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *