Style

Laissons nos ados s’exprimer par leurs looks !

En tant que maman, je peux témoigner que la période de l’adolescence est une période mouvementée qui déstabilise la famille et notre entourage, et ce, quel que soit le « niveau » de la crise. 

Votre bébé n’en est plus un, mais il n’est pas encore un adulte.
Côté vestimentaires ses goûts sont…disons…créatifs !

Et si cela avait un réel intérêt ?
Si justement cela leur apportait beaucoup plus que le simple plaisir de nous provoquer ? Petit point de vue d’une conseillère en image qui espère vous apporter un peu de recul dans ce tourbillon !

Unplash

L’appartenance à un groupe

Nous l’avons tous constaté à la sortie d’un collège : nos adolescents sont des clones ! Ils se rassemblent par groupes partageant souvent les même codes vestimentaires.

Mais d’où vient ce besoin de ressembler à l’autre ? Comment ce mimétisme se produit ?
Ce phénomène a un nom en sociologie : c’est la notion de « tribu ».

Nous sommes des êtres sociables et tout individu a besoin d’appartenir à un, ou plusieurs groupes. En utilisant le vecteur de communication le plus rapide qu’est « L’image », votre adolescent dit à sa tribu « je suis comme vous et je veux faire partie de votre groupe ».

À un moment de leur vie, où la plupart rejettent l’autorité adulte, cette réaction est tout à fait normale. Votre adolescent s’identifie à des groupes ou des mouvements reconnus comme « jeune », dans le « coup », bref, à l’opposé de ce que représente classiquement un parent…je sais, c’est dur ! En entrant dans le groupe tant convoité, il va en apprendre les codes, apprendre à se protéger, à défendre ses convictions et sa façon de penser…. Pour arriver au moment où il comprendra qu’adopter les codes visuels d’un groupe est bien, mais que ce groupe a besoin d’individualités pour évoluer. Sinon, il est voué à mourir !

Concrètement cela veut dire que les codes visuels doivent être partagés dans les grandes lignes, mais que chacun doit amener son individualité pour faire évoluer les choses, donc sa touche personnelle sur son look.

Et c’est là l’objectif ! Un adulte bien dans sa vie et dans sa peau est un ado qui a adopté les codes d’un groupe qu’il aime, qu’il a choisi, tout en exprimant ce qu’il est. Ce chemin ne peut se faire que par l’étape si énervante du clonage 😉

 

Le test des limites

Une autre étape très, très rigolote (tant qu’elle ne nous concerne pas !) est celle de pousser en permanence les limites : les limites que nous parents posons, mais également celles posées par la société. Votre adolescent a besoin de repères et il les recherche. Il a besoin de limites précises, il les cherche également !
Quel meilleur moyen pour tester les limites que de s’amuser avec des mélanges improbables de vêtements, d’associations de couleurs, de changement de tonalité de cheveux ou encore d’effrayer ses parents grâce à un maquillage très sombre….

Au-delà de la provocation, il voit et absorbe les réactions de son environnement. C’est une source d’apprentissage énorme pour lui. Même s’il ne le reconnaîtra jamais, ces interdits, et les regards des passants sur lui auront un impact énorme, et cela lui permettra de comprendre ce qui est autorisé ou non. Ce qui est bien perçu ou non !

En tant qu’agence de conseil en image, vous êtes vous parents nombreux à nous demander de l’aide. Notre rôle ici est le même que le vôtre, vous pouvez donner des astuces et conseils pour bien appliquer tels ou tels produits de maquillage, leur expliquer les règles d’hygiène pour une belle peau, leur apprendre à faire la différence entre un vêtement de qualité en shopping, leur faire découvrir les couleurs qui leur vont au teint ou encore leur donner des astuces morphologiques si certains sont complexés par leur corps qui change. Mais jamais, au grand jamais, vous n’intervenez sur leur style !

Expérimenter permet à votre adolescent de se découvrir et de savoir dans quels vêtements il est à l’aise, dans quels codes il se retrouve. Que ce soit en copiant un groupe ou en testant les limites de l’acceptable, il a besoin de le faire par lui-même. C’est à ce prix qu’il trouvera sa place dans la société, qu’il saura qui il est et qui il veut devenir.
À tous les parents : bon courage 😉

 

Caroline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *