Mise en valeur du visage de Paule

La mise en valeur du visage de Paule

Il n’est pas toujours facile d’assumer les années qui passent. Tout simplement parce qu’on se rend compte un jour qu’on a peut être un peu oublié de prendre le temps pour soi et que finalement ces années se sont bien installées.

A cet âge, le naturel ne suffit plus toujours si l’on veut afficher une mine radieuse, et si l’on ne fait pas attention on affiche vite un visage fatigué et une peau moins tonique.

Paule a donc décidé de prendre les choses en main sans tarder. Direction l’agence Image Nouvelle pour une mise en valeur de son visage.

Comme dans une bulle de bien-être Paule va apprendre à prendre soin d'elle et retrouver sa féminité qui ne demandait qu’à être sublimée.

Envie de mettre en valeur votre visage ? Contactez-nous !

    cours de maquillage

Le maquillage personnalisé de Julie (24 juillet 2012)

Après la transformation de la coiffure, on retrouve aujourd’hui Julie pour un cours de maquillage personnalisé.

Julie a déjà une très belle peau et des grands yeux de Betty Boop que nous allons mettre en valeur. Le maquillage sera léger et naturel dans le respect de sa personnalité, mais suffisant pour lui donner une mine radieuse tous les matins ! 

D'abord, unifier le teint

Commencez par choisir la bonne couleur. Un fond de teint trop foncé vous vieillira, et à l’inverse un fond de teint trop clair vous donnera une mauvaise mine. Le mieux est donc de tester. Pour cela, l’idéal est d’appliquer une touche de fond de teint sur l’arête de l’os de la mâchoire, c’est un des endroits du visage le moins exposé au soleil, et vous aurez toutes les chances de ne pas avoir de démarcations !

Pendant l’été, choisissez un demi ton plus foncé, cela vous donnera un certain hâle.

Si comme Julie, vous avez la chance d’avoir une belle peau, inutile d’appliquer le fond de teint sur l’ensemble du visage. Privilégiez la zone T et les petites imperfections du visage puis étirez… Le fond de teint est là pour gommer les rougeurs et petites imperfections. Effet ultra naturel garanti !

Ensuite, mettre en valeur les pommettes

Pour créer un effet bonne mine, rien de mieux qu’un coup de blush sur vos pommettes !

Pour celles qui ont déjà de belles pommettes bien dessinées, n’hésitez pas à les mettre en avant pour en faire une force.

N’oubliez pas la gamme de couleurs à laquelle vous appartenez pour choisir votre blush. Julie appartient à la gamme de couleurs froides, ce sera donc un framboise écrasé. A l’inverse si vous appartenez à la gamme de couleurs chaudes, privilégiez les couleurs de terre, les corails…

Pour l’appliquez, il suffit de faire une grand sourire ! Le rond de vos pommettes se dessinera naturellement, apposez alors le blush puis travaillez-le en faisant des grands huit. Plus il sera chauffé plus il aura un effet naturel.

Finissez avec le front, le bout du nez et le menton pour parfaire l’effet bonne mine.

Plus il y aura de contraste sur les pommettes plus les cernes vont s’atténuer et les yeux vont ressortir !

Puis, maquiller le regard

Il faut amener de la lumière près des yeux, notamment parce que toutes les expressions du visage passent par le regard. Plus le maquillage sera fait de manière légère et discrète, plus on aura l’impression d’une beauté naturelle.

Commencez par appliquer un blanc mat sur les paupières, insistez sur le coin interne de l’œil pour éclairer puis descendez sous l’œil.

Pour faire ressortir la couleur de vos yeux, optez pour une couleur complémentaire. Julie a les yeux verts, nous allons donc appliquer un rose nacré, toujours dans sa gamme de couleurs bien sûr. La couleur sera à peine perceptible, appliquée à l’aide d’un pinceau biseauté comme un trait d’eye liner.

Puis finissez par le mascara, aidé d’un recourbe-cils si besoin.

Enfin, colorer les lèvres


Toujours discrètement, appliquez un rouge à lèvres, ou un gloss, ou un peu des deux pour finaliser votre maquillage.

Toujours le même conseil, restez dans sa gamme de couleurs !

.


Retrouvez tous les conseils de Caroline Baly dans son livre Relooking : trouvez votre style et prenez confiance en vous.

Retrouvez Sacha sur sa page Facebook My Sacha.

Pour un cours de maquillage personnalisé et découvrir les couleurs qui vous mettent le plus en valeur, contactez-nous !

Article publié en partenariat avec Mesacosan.


    maquillage bonne mine

Astuces pour un maquillage « bonne mine » (5 mai 2011)

astuce-maquillage relooking joelle

Bien se maquiller n’est pas simple. On profite donc des conseils de Caroline à Joëlle pour apprendre.

Après avoir déterminé la gamme de couleurs de Joëlle et transformé sa coiffure, Caroline propose aujourd’hui à Joëlle quelques conseils en maquillage.

D’abord, unifier le teint.

Bien sûr il faut choisir la bonne couleur. La plus naturelle qui soit ; celle qui se rapproche le plus de votre couleur de peau. Si vous choisissez un fond de teint trop foncé, cela vous vieillira. À l’inverse, le fond de teint trop clair aura tendance à vous donner un coup de fatigue. Pour cela, le mieux est donc de tester. Et pas dans le creux du poignet comme on le fait souvent. Il faut tester la teinte sur le bas de la joue… Ensuite, il faut étaler le fond de teint en allant du centre du visage vers les extrémités. Ne pas oublier le front même quand on a une frange comme Joëlle. De même, pensez au contour de l’œil ! L’idée est d’unifier le teint partout !

 

Astuce : Le fond de teint fluide correspond ici mieux à Joëlle mais la poudre peut également mieux vous aller…

 

Ensuite, passer un coup de blush...

... pour recréer les volumes. Pour choisir la couleur, Caroline rappelle à Joëlle la gamme de couleurs qui lui va le mieux : les tons chauds. Ce sera donc du corail. Si vous êtes dans les tons froids, vous irez plutôt vers du fuchsia. Pour l’appliquer, rien de plus simple. Appliquez le blush sur les pommettes. N’oubliez pas le front, le nez et le menton. Si vous l’appliquez correctement, vous donnerez une impression de bonne mine ! Comme si vous aviez pris quelques couleurs au soleil… naturellement !

 

Astuce : Mesdames, souriez ! Pour mettre le blush sur les pommettes, souriez et faites des 8 avec votre pinceau sur le haut des joues.

Ensuite, dessiner le regard.

Il faut amener de la lumière près des yeux. La majorité des expressions du visage passent par le regard. Pour choisir vos couleurs, fiez-vous à la colorimétrie. Joëlle est dans les tons chauds : il lui faut donc un crayon, un fard et un mascara dans les tons marron. Il faut toujours rester dans ce que nous sommes. Si vous êtes plutôt dans les tons froids, vous opterez pour les tons gris (ainsi que le noir). Un trait au crayon gras au ras de cils. Un peu de poudre sous l’œil. Du mascara aidé d’un recourbe-cils si besoin.

 

Astuce : Joëlle a le regard un peu tombant. Caroline dessine donc de le « redresser discrètement » en épaississant le trait un peu plus aux extrémités de l’œil.

 

Enfin, peindre les lèvres.

Discrètement, un peu de couleur ou un peu de gloss ou un peu des deux. Toujours le même conseil, n’oubliez pas de rester dans votre gamme de couleurs.

Un conseil général pour un maquillage discret et élégant tous les jours, restez dans ce que vous êtes. Des formes rondes si vous avez un visage rond. Des couleurs chaudes si c’est ce qui vous va le mieux. Le maître-mot : NATUREL !

En savoir plus sur les cours de maquillage personnalisés...

Retrouvez tous les conseils dans son livre Relooking : trouvez votre style et prenez confiance en vous.

Visitez également la page Facebook de My Sasha.

Article publié sur www.mesacosan.fr

    COUVERTURE-CABINE-MAI-2010

Comment passer le cap des 40 ans en toute sérénité ?…..Cabines Mai 2010 (12 mai 2010)

COUVERTURE CABINE MAI 2010

Paraître plus jeune ? Pas question !

Ce qui vous intéresse c’est de sublimer votre âge et de le porter en beauté ! Votre allure est essentielle.

« Connais toi toi-même » : Acceptez l’image que le reflet vous renvoie, au lieu de rester figé dans celle d’un passé révolu.


Beaucoup de femme passé 40 ans, ne se voit pas telle qu’elles sont, il faut éviter de rester accroché à son style de 30 ans qui ne fait qu’accentuer le phénomène de l’âge !


Il faut également éviter de ce dire « tous ça ce n’est plus pour moi » et adopter un look de « grand-mère ».

.

Etape 1 : Une garde robe sans faute

Voici le mode d’emploi pour adapter chacune ses tenues !

Le plus important c’est l’accessoire
Plus on vieillit, moins on à le droit au mauvais goût ! Mais pour ne pas tomber dans le classique « grand-mère » il faut l’égailler avec les accessoires : un joli cabas donne une belle allure décontracté, un grand bijoux avec un simple jean vous donnera une allure élégante et détendue, rien ne vaut les gros bijoux fantaisies qui corrigent l’austérité d’un look noir, châles, foulards ne vous feront que du bien, à condition de les porter négligemment, plutôt que sagement sur l’épaule.

Rester à la mode sans être mode
On peut suivre la mode sans tomber dans l’excès ! Evitez de retomber dans votre époque adolescente sous prétexte que les années soixante dix sont de nouveau à la mode. Passé un certain age, cela est ridicule !
Oui aux jupes mais portées avec des bottes et des collant opaque sobres, oui aux talons qui vont galber le mollet, mais pas trop grand qui vous ferons marcher comme une girafe….L’équilibre à trouver c’est rester à la mode sans être mode !
D’une manière générale, on évite de porter ce qui à l’air d’être piqué » à sa fille ou à sa mère.

On ne change pas de vêtement, on change la façon de les porter
Préférez les basics bien coupés et indémodables qui constitueront votre base. Pensez aux superpositions…
Le tailleur doit jouer sur le décalé pour ne pas vieillir, le trench comme robe chemisier sont des sans fautes : joliment ceinturé, le col remonté, c’est chic et sexy.
Attention aux effets mode : Le style classique est très classe sur une femme de 20 ans mais « mémére » autour de 40 !


Attention aux couleurs que vous portez
En premier lieu il faut connaître sa gamme de couleur, c’est celle qui vous met le plus en valeur. Une fois celle-ci acquise, vous pourrez piocher dedant suivant vos envies et vos goûts.
Mais attention, il y a quand même quelques règles à respecter. Une fois passé un certain age !
Evitez les roses bonbon, car cela aura l’effet inverse d’un effet mode recherché !

Misez sur la qualité
Pour les grosses pièces et privilégiez les matières au beau tombé et les coupes impeccables.

Jouez avec les contrastes de matières
Mélangez les matières « les contrastes apportent une touche instantanée de lumière et de modernité » Tentez les cachemires et le denim, la soie et le velours épais….

Choisissez bien les formes que vous portez
On évite les formes dangereuses. Le débardeur pour les bras un peu mous, les raz du cou pour les fortes poitrines…

Etape 2 : Affirmer son style par la coiffure

La nature est bien faite !
Une seule règle, partez toujours de votre intensité naturelle afin de la sublimer
On a tendance à éclaircir nos cheveux parce que, dans notre esprit, plus clair égale plus doux !
On pense souvent à tord que le blond camouflera plus les cheveux blancs. Erreur car avec une couleur trop claire, les yeux et le visage perdent de leur intensité ! Il faut donc trouver un compromis : pour bien couvrir les cheveux blancs tout en gardant son « pep’s » il faut une base plus foncées, avec un méchage plus clair surtout autour du visage et sur la raie.

Adaptez votre couleur de cheveux à votre gamme de couleur
Plus le temps passe, plus on a besoin de l’aide des couleurs pour s’illuminer le visage ! Pour les tons froids, la gamme va du blond cendré au noir en passant par le marron glacé. Et pour les tonalités chaudes, vous pouvez vous permettre les blonds dorés au chocolat, en passant par les caramels….

Trouvez votre coupe de cheveux pour avoir un style.
C’est assurément le truc le plus spectaculaire. Avec une bonne coupe, un physique très classique peut du jour au lendemain aimanter tous les regards.
Pour la trouver, il faut absolument regarder sa silhouette tout entière, de face mais aussi de profil. C’est comme ça que vous trouverez les bonnes proportions qui sauront valoriser vos qualités et atténuer ce que vous n’aimez pas chez vous.

Cet article est publié dans le magazine Cabine n°229 - Mai 2010

La suite de l'article de Caroline dans le magazine "Cabine" de juillet

    Relooking de Vanessa

Relooking beauté de Vanessa

RELOOKING BEAUTE DE VANESSA

La tête dans les étoiles et les pieds sur terre, Vanessa est venue nous trouver afin de travailler un look plus en adéquation avec sa carrière professionnelle : la chanson.

Après quelques fous rires, une pincée de bonne humeur et une dose de patience, revoici Vanessa transformée par son relooking, prête à abattre des montagnes!

On te souhaite bon vent Vanessa!

    Relooking de Simone

Relooking coiffure de Simone

Voici le Relooking Coiffure de Simone

Relooking Coiffure de Simone

Envie d’autres choses, d'une coupe de cheveux différente...

Simone s'est présentée à nous un peu craintive ne sachant pas ce que l'on pourrait faire comme "miracle" pour lui donner un coup de pep's.

Pari réussi, elle est repartie le sourire aux lèvres !

A vos commentaires, on vous attend.

    fond de teint

Comment choisir son fond de teint ? (27 novembre 2009)

Vous êtes beaucoup à décider, dans le doute, de ne pas mettre de fond de teint.

Dommage car celui-ci préserve la peau des agressions extérieures, maintient l'hydratation, illumine considérablement le teint et fixe le reste de votre maquillage !
En suivant ces petites astuces, vous devriez vous retrouver dans cette jungle de marques en veux tu en voilà !

Un fond de teint bien choisi doit passer inaperçu! C'est la règle de base!

Choisir la couleur de son fond de teint

  • Le choix de la couleur se fait à la lumière du jour (les lumières artificielles modifient la couleur)
  • Inutile de tester à l’intérieur du poignet car le visage n’a pas la même couleur. Appliquez plutôt le fond de teint sur les maxillaires et regarder s’il s’harmonise sans rupture avec votre carnation.
    C’est un des endroits du visage le moins exposé au soleil, vous aurez toutes les chances de ne pas avoir de démarcations !
  • Prenez ½ ton plus clair que votre carnation en hiver et inversement, en été, choisissez un ½ ton plus foncé.

Adapter son fond de teint en fonction de son type de peau

  • Pour les peaux normales, toues les formules conviennent, c’est la couvrance recherchée qui déterminera le choix.
    Plus la texture est fine, plus son effet est subtil; plus elle est dense et huileuse et plus elle est couvrante.
  • Pour les peaux sèches, préférez les fonds de teint à textures crémeuses qui procurent un très grand confort, notamment, par grand froid.
  • Pour les peaux grasses, ce sont les fonds de teint poudre non gras et fluides qui conviennent le mieux. De couvrance moyenne à grande, ils matifient les peaux qui ont tendance naturellement à luire.

Vous êtes maquilleur professionnel et vous souhaitez connaitre toutes les astuces du conseil en image pour vous perfectionner dans votre métier ? La formation aux techniques du relooking de l'agence Image Nouvelle est faites pour vous ! N'hésitez pas à nous contacter !