Comment réussir son entretien d'embauche ?

Lors d’un entretien d’embauche, le recruteur testera votre expérience et vos connaissances, mais il cherchera également à savoir si votre personnalité et votre style s’adapteront à l’entreprise et à l’équipe en place. D’où l’intérêt de préparer votre présentation tout autant que votre CV. Vous n’aurez en effet qu’une seule chance de faire une première bonne impression.

 

Soigner sa tenue

« On ne va pas se mentir, la première impression se fait aussi sur la tenue du candidat », affirme Pierre-Louis Cisamolo, directeur senior chez Michael Page*

Comme nous vous en parlions dans l’article « Un bon look bureau », le premier enjeu sera d’adapter votre tenue au Dress Code du métier, c’est à dire plus ou moins strict ou créatif. Et si le doute persiste, mieux vaut être formel sans en faire de trop: Avoir une jolie veste pour une femme et pas trop de bijoux voyants, et un costume classique pour un Homme.  Un style trop clinquant pourra toujours être mal interprété, et à l’inverse une tenue trop décontractée laissera entendre que vous ne prenez pas le Rendez-Vous au sérieux, quelque soit la nature du poste.

Pensez-donc à respecter quelques codes de bonne présentation, en apportant une attention toute particulière au haut du corps, qui sera bien-entendu la partie la plus visible:

  • Hommes: un costume bien taillé et repassé. Une chemise de couleur neutre (blanche, bleu ciel, rose pale) et correctement boutonnée. Une cravate si nécessaire, à noter que la tendance actuelle est aux cravates plutôt fines, et que sa longueur idéale est de tomber juste sur la ceinture du pantalon. Les chaussures devront être cirées. Pensez également à changer de sacoche ou de mallette si vous possédez la même depuis une dizaine d’année et qu’elle est démodée ou usée.
  • Femmes: Il est plus facile de s’habiller Casual-chic pour une femme. Vous pouvez vous contenter, selon le métier bien-sûr, d’un pantalon à pinces et d’une blouse de qualité. Mais dans ce cas, assurez-vous d’opter pour une jolie matière et un repassage parfait. Soignez votre manucure, votre coiffure et optez pour un maquillage léger. Les talons sont les bienvenus mais sans aucune obligation. Si vous en portez, inutile de porter plus de 5/7cm afin de rester dans une attitude professionnelle.

Soigner sa première approche

Lorsque le recruteur vous tendra la main, ayez une poignée de mains confiante: ferme mais pas oppressante ! Souriez en disant « Bonjour, votre prénom et votre nom, je suis ravi de vous rencontrer ». Cela est suffisant, inutile de le remercier pour son temps ou de parler tout de suite du cadre sympathique des bureaux. Veillez à rester souriant, mais a garder parallèlement une certaine distance, qui vous conférera une attitude professionnelle et expérimentée.  Ensuite, attendez que l’on vous invite à vous asseoir puis déposez votre sac et votre manteau à un endroit qui ne vous gênera pas pendant la discussion (sur une chaise à coté ou un porte-manteaux). Gardez toujours un langage élégant, en évitant les tics de langage et les familiarités. Par la suite, vous pouvez être plus décontracté ou au contraire plus formel selon le style de votre interlocuteur, mais veillez à ne jamais sombrer dans un excès de sympathie ou de familiarité.

Maitriser posture et gestuelle

Nous vous indiquons ici quelques conseils qui vous aideront tout simplement à vous mettre dans une attitude d’échange et de mise en valeur de soi. Car mettre en valeur ses compétences est primordial, mais le message passera beaucoup plus clairement et sera beaucoup plus crédible si vous adoptez vous-même une posture confiante et ouverte:

  • Installez-vous bien droit sur votre siège, plutôt au fond  (sans vous coller au dossier) afin de ne pas mettre votre colonne en déséquilibre, elle serait sujette aux petites gesticulations en cas de stress. Gardez idéalement vos deux pieds à plat au sol, en évitant de les entortiller sous la chaise ce qui est un signe de nervosité. La position assise, dos droit, deux pieds à plat est une position idéale en Méditation – pensez-y ! Cela vous assure des points d’encrage dans le sol et va donc vous rassurer.
  • Adoptez une attitude d’ouverture: posez vos bras sur la table, joignez vos mains, faites des gestes pour accompagner vos paroles… On ne le répète jamais assez: croiser les bras est une attitude d’auto-protection qui peut être interprétée comme du repli sur soi. Eviter également de reposer votre tête sur votre main, ou de parler avec une main devant la bouche.
  • Attention aux petits gestes qui traduisent votre stress. Et ils sont nombreux, chacun a les siens: Toucher son noeud de cravate, se gratter, remettre ses cheveux derrière les oreilles, toussoter, jouer machinalement avec son crayon. Identifiez bien vos petites manies, quitte à demander conseil à votre entourage, afin de travailler dessus. La gestion du stress est importante en entretien car pour le recruteur, elle définit votre capacité à vous exprimer à l’oral et donc à tenir une réunion, négocier avec des fournisseurs ou bien manager une équipe.

 

 

  • Régulez votre voix et votre débit de parole. Le stress se manifeste en premier lieu par la parole: voix trop fluette, bafouillements, débit de parole trop important ou à l’inverse très lent. Comme pour les « petits gestes », essayez d’identifier votre habitude de parole face au stress et travaillez dessus. Attendez que le recruteur aie bien terminé sa question, prenez un léger temps de silence pour réfléchir à votre réponse et parlez tranquillement.

Relativiser et prendre de la hauteur !

Selon une enquête réalisée en 2016 par le site de recherche d’emploi Indeed, « la plus grande source de stress des français avant de se rendre à un entretien d’embauche est de tomber sur un interlocuteur agressif. 33% des sondés ont en effet indiqué appréhender d’être confronté à un recruteur intimidant. »

Rappelez vous cependant que votre interlocuteur cherche avant tout un collaborateur, il ne cherche pas forcément à vous piéger, il cherche à vous connaitre !  Il s’agit d’une offre (la société) qui rencontre une demande (vous). Le but est donc qu’il y aie un bon feeling mutuel, et que votre style corresponde au poste et à la société. Vous avez tout autant à gagner en entretien: profitez-en pour poser des questions sur l’ambiance de l’entreprise, la moyenne d’âge, les valeurs et la culture d’entreprise ! Vous apparaitrez comme quelqu’un de curieux, mais surtout quelqu’un qui cherche également la bonne entreprise pour lui !

Se faire conseiller

Pour un changement d’orientation, ou tout simplement une évolution de carrière, il peut-être particulièrement intéressant de faire un point sur votre image. Nos équipes sont là pour vous aider à harmoniser votre personnalité et votre image, et à faire ressortir le meilleur de vous même en entretien d’embauche. Vous pouvez nous contacter pour un relooking professionnel ICI par exemple. Nous pouvons vous aider également à travailler sur votre posture, votre gestuelle et revoir ensemble le protocole de bonne conduite professionnel et social, contactez-nous ICI pour connaitre nos méthodes et nos disponibilités !

Marine-Lorraine Baud

* Source: site internet Cadre Emploi, 2013.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *