Communication non verbale

Qu'est ce que la morphocommunication?

Vanda Garnier

 Il est souvent difficile de savoir à qui on a affaire au premier regard, n’est-ce-pas ?

Et pourtant, ces quelques secondes sont souvent décisives…

Surtout dans un contexte professionnel.

     Vanda Garnier

 

La Morpho-Communication® permet de cerner très rapidement le caractère de son interlocuteur pour être en phase avec son mode de fonctionnement et créer une empathie immédiate.

 

Comment ?

Grâce à l’étude morphopsychologique des traits de son visage, nous pouvons déduire son comportement mais également ses attentes et y répondre de façon plus adaptée.

 

Qu’est ce que la Morphopsychologie ?

Créée par le Dr Louis Corman en 1937, cette science établit les corrélations entre les traits physiques d’un visage et les aptitudes et besoins psychologiques d’un individu.

Pour décrire le caractère d’une personne, il faut évidemment la regarder dans sa globalité, car tout être est composé de différentes typologies et qu’un élément étudié séparément peut avoir une signification diamétralement opposée lorsqu’il est réintégré dans son contexte.

Je vous propose ce premier thème comme un premier pas vers la découverte de la Morpho-Communication®. Gardons toutefois à l’esprit que cet outil doit être utilisé avec précaution pour éviter tous préjugés ou autres jugements hâtifs.

D’ailleurs le premier enseignement de la Morphopsychologie est de :

« NE PAS JUGER, MAIS COMPRENDRE »

 

1er Thème : COMMENT COMMUNIQUER AVEC UNE PERSONNE  DE TYPOLOGIE DITE   «  DILATEE » ?

1. Comment reconnaitre une personne « Dilatée » ?

 Le visage s’inscrit dans un rectangle court. Il est très proche d’un carré. n

Pour distinguer cette typologie, nous allons nous  intéresser au bâtit osseux qui délimite le contour extérieur du visage, c’est ce que l’on appelle le cadre.

Le cadre a 4 grands mouvements. Deux mouvements que l’on distingue de face :   le cadre DILATE ou RETRACTE (rectangle long) et le cadre que l’on regarde de profil : le cadre RETRACTE LATERAL

(avancé du profil par rapport à la racine du nez) et le cadre RETRACTE DE FRONT (profil droit par rapport à la racine du nez).

Le sujet de notre thème d’aujourd’hui est le cadre DILATE, nous traiterons les autres typologies dans les articles suivants.

Le CADRE nous donne des indications sur la quantité d’énergie disponible et le mode de mobilisation de cette énergie.

Il représente les pulsions profondes, inconscientes de l’individu. Elles se manifestent sous la forme de besoins, de manger, de penser, de bouger, d’adaptation au monde….

A chaque mouvement du cadre correspond une certaine quantité énergie et une manière de fonctionner déterminée.

Le cadre dit « Dilaté » fonctionnera comme un individu dit « Extraverti ».

Sa réserve d’énergie est abondante, et la mobilisation de celle-ci est très facile.

Il a tendance à dilapider son énergie disponible et à puiser dans son énergie vitale sans s’en apercevoir.

 

2. Comment fonctionne un(e) « Dilaté(e) » ? 

Le dilaté a une humeur plutôt joviale, un caractère facile, il est peu susceptible.

Il a  besoin d’avoir une quantité de relations importante, il est très à l’aise dans les rapports sociaux et aime travailler en équipe.

Toutefois, il a également un grand besoin de reconnaissance, ce qui le rend très conciliant et a tendance à céder facilement aux sollicitations, a être assez influençable.

Sa grande quantité d’énergie lui confère une grande puissance de travail, de résistance, et d’adaptabilité.

Pragmatique, il a le sens du concret, une très bonne adresse manuelle mais aussi un besoin de posséder une certaine quantité de biens.

Il est autonome et sait gérer les situations imprévues.

Hyposensible, il prend un certain temps à réagir aux situations qui peuvent le blesser, ou même à certaines maladies, ce qui le rend certes plus stable, mais il faut faire attention car il peut craquer au moment ou on s’y attend le moins.

 

3. Comment communiquer avec un(e) « Dilaté(e)  » ?

Le dilaté, par son coté extraverti réclame des échanges, il a besoin de contacts, et va préférer les lieux où l’accueil est particulièrement chaleureux.

N’hésitez pas à l’appeler par son nom voire son prénom car il aime se sentir reconnu.

Il a besoin que l’on s’intéresse à lui, demandez lui des nouvelles, de son travail, de ses occupations, de sa famille car il est très attaché aux traditions, il adore parler des gens qui l’entourent, partager ses émotions, ses sentiments.

 

Sensoriel et sensuel, son espace vital, sa bulle, est assez étroite, vous pouvez vous approcher de lui quand vous lui parler, le toucher (le bras, la main) pour établir un contact.

Très influençable, il aime être dans les normes, faire et posséder comme son entourage, proposez lui des produits ou services qui ont déjà fait l’unanimité.

Pragmatique, il a besoin d’avoir des propositions concrètes, des preuves d’efficacité d’un produit, faites lui une démonstration, montrez lui le produit fini, ou un projet, une photo bref quelque chose qui lui permette de visualiser physiquement ce que vous lui proposer, car il n’arrive pas toujours à imaginer, conceptualiser les choses.

Il privilégie la quantité à la qualité, faire toujours valoir le rapport quantité/prix. Mais aime également la notion de la tradition, du terroir, des valeurs sûres.

Energique, il a besoin d’utiliser cette puissance sur un plan physique, de se dépenser, il a besoin de bouger, de faire les choses. Il sera ravi si vous lui proposer de « mettre la main à la pate », des activités manuelles diverses car se sont des bons praticiens.

Trois mots clés à retenir pour cette typologie :

QUANTITE – HYPOSENSIBILITE – PUISSANCE

 

Formez vous à la MORPHO-COMMUNICATION®

Cliquez ici pour consulter le programme de morpho-communication 

 

Prochaines dates : les 13 et 14 jnvier et les 10 et 11 mars 2010

1er niveau : 2 jours / 540 euros

Possibilité de prise en charge du stage.

Lieu du stage : Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *