Beauté

Des hommes et des poils !

Messieurs, vous le savez, votre style est lié à votre coupe de cheveux, mais pas seulement.

Vous pouvez très bien jouer de votre pilosité typiquement masculine pour vous créer un  look plus original. Par exemple, vous pouvez changer votre expression en dissimulant votre visage sous une fausse barbe de 3 jours ou en sculptant un bouc, ou encore une moustache.

Une pilosité qui s’affiche aujourd’hui comme un véritable atout de séduction. On décrypte.

Barbes ou moustaches, les poils s’affichent

Aujourd’hui, seuls 65% des hommes se rasent chaque jour, soit 10% de moins qu’il y a quinze ans. Barbe de 2-3 jours, sculptée, longue… moustache à la Clark Gable, en brosse, à la française… le « poil » redevient sacrément tendance jusqu’à même devenir un véritable accessoire de mode.

Mais alors comment expliquer cette ferveur pour la pilosité faciale ?

Une tentative d’explication nous vient de la marque de rasoirs Schick Men’s, filiale de Wilkinson, qui vient de rendre les conclusions d’une enquête qu’elle a menée auprès d’Australiens âgés de 16 à 34 ans. L’enjeu ? Connaître leur avis sur la pilosité faciale des hommes. 6 femmes sur 10 affirment préférer les barbus et les associent à des personnes ayant du style et le goût de l’aventure. Cliché quand tu nous tiens ! 75 % des hommes se sentent plus désirables lorsqu’ils se laissent pousser le poil au menton. 68% d’entre eux trouvent même que leur barbe leur donne plus de personnalité…

Et ce sentiment se retrouve aussi chez nos français, pour Nicolas 36 ans, porter la barbe est pour lui un signe de maturité, « Je me plais mieux avec une barbe. Quand je me regarde dans la glace le menton rasé, j’ai l’impression de voir un petit garçon. Alors je laisse pousser mes poils, ca m’aide à me sentir viril, sérieux, adulte, un vrai mec quoi ! Depuis des années que la porte, je ne pense même pas à m’en séparer. Je trouve même que ça m’affine le visage et que c’est agréable à caresser. »

Quand à Benoît, 28 ans, il « aime donner l’impression d’être négliger sans en avoir l’air, le style bad boy je trouve que ça me donne un côté sexy ! »

Si la tendance n’est pas tout à fait nouvelle le phénomène a pris l’allure d’une épidémie. La barbe naissante est d’ailleurs désormais largement acceptée socialement, y compris parmi les dirigeants d’entreprises, comme Henri Lachmann, ou les ministres, tel Pierre Moscovici. « Depuis un siècle, pour un homme, être soigné signifiait être rasé de près constate Gerrit Ronneberg chercheur à la recherche-développement de Gillette. Ce n’est plus vrai. »

Retrouvez tous les conseils du barbier pour entretenir une barbe de quelques jours.

 .

Les cheveux, atout pour les hommes ?

Si les hommes prennent de plus en plus soin de leur pilosité faciale, les cheveux ne sont pas en reste.

Alors que chez la femme il incarne la séduction, chez l’homme le cheveu symbolise la vigueur, ainsi que le suggère le mythe de Samson, ce héro célèbre pour sa force herculéenne qui résidait dans sa chevelure.

Perruque de la noblesse, cheveux longs des hippies, crête iroquoises des punks… les cheveux en disent long sur la société, ses revendications, ses mœurs, ou les aspirations de certaines catégories sociales… Plus qu’un simple ornement, il est l’expression de soi la plus manifeste. Le cheveu est désormais pris au sérieux : on le bichonne, le coiffe et le décoiffe, le colorie, l’effile et le façonne.

Mais quand les cheveux n’en font qu’à leur tête et que la chute pointe le bout de son nez, rien ne va plus. Sujet douloureux et délicat pour certains d’entre vous qui voient tous les jours leurs rêves de jeunesse s’envoler… Mais voilà, il va bien falloir assumer cette calvitie naissante ou avérée et apprendre à vivre avec. D’ailleurs une étude très sérieuse a révélé récemment qu’avoir la boule à zéro, peut-être un gage de réussite professionnelle !

Mais nous ne semblons pas tous de cet avis, en 2003, l’institut d’études marketing QualiQuanti a mené une enquête sur la calvitie pour la presse masculine et a constaté que pour les hommes, la calvitie est un phénomène naturel qu’il est parfois difficile à accepter en tant que désagrément physique, car il est perçu comme la perte d’un symbole extérieur de vigueur et de virilité, mais qui peut aussi accentuer le charme de la personne.

Quant aux femmes, elles décrivent en général la calvitie comme une disgrâce physique, qui vieillit les hommes et diminuent leur pouvoir de séduction. Mais paradoxalement, elles plébiscitent ceux qui assument cette calvitie plutôt que d’essayer de la cacher. Bruce Willis ou Zinedine Zidane, par exemple, sont salués comme des modèles de calvities « réussies », car assumées.

Toutefois, si vous restez un farouche opposant au crâne rasé ou que vous n’êtes pas assez téméraire pour oser  la boule à zéro, nous avons testé pour vous un tout nouveau produit très convaincant, le « Hairmaker ».

Il s’agit d’un densificateur capillaire, composé de microfibres de coton 100% naturel qui se fixent aux cheveux existants et masquent, en quelques secondes, calvities, zones dégarnies et racines.

Nous avons testé sur deux personnes différentes, et le résultat est assez bluffant. Cependant il ne s’agit en aucun cas d’un soin permanent, c’est un peu comme si les chevelus avaient leur gel et vous votre hairmaker. Il s’élimine à chaque shampooing…

N’hésitez pas à visionner leurs vidéos de démonstration sur Youtube et pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.hairmaker.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *