Ah ! Le soleil qui nous réchauffe et nous fait revivre, sans compter le bronzage qui nous sublime et qui nous met de bonne humeur. Avouons-le, on n’a pas envie de s’en priver. Le problème est qu’il peut parfois être dangereux. Petite mise au point.

Le soleil, c'est bon pour le moral !

Nous avons un besoin vital de soleil et plus exactement de lumière pour notre bien-être. En fait, la lumière régule notre horloge interne, élément essentiel qui régule notre sommeil et aussi notre humeur.

En hiver, on ressent que le manque de soleil nous pèse un peu, beaucoup parfois. En dehors du fait de ne pas ressentir un sentiment de chaleur, c’est bien le moral mais aussi la santé qui subissent la saison froide et obscure.

Par exemple, l’absence de rayons UV nous prive de vitamine D, substance vitale qui possède de multiples effets physiologiques. Plus de 90% des besoins en vitamine D proviennent du soleil et de ses rayons. De ce fait, près de trois Français sur quatre sont en carence ce qui peut augmenter les risques de fragilité osseuse et de maladies chroniques. Autant dire que, une fois l’été arrivé, le bronzage revêt une importance capitale…

Teint illuminé, moral boosté… Semblable à une parure, le hâle change notre perception de nous même et notre rapport au corps. Il contribue à la production d’endorphine B par notre organisme et nous donne ainsi une sensation de bien-être. L’endorphine agit sur les neurones sensoriels et crée un sentiment d’euphorie et de bonne humeur. 

De plus, encouragé par les félicitations des uns et des autres sur notre bonne mine, nous nous sentons plus confiant et plus sûr de nous. C’est véritablement une image de dynamisme, de vitalité et de jeunesse que nous renvoyons.

Alors tout doucement, on a envie de vous glisser notre coup de coeur pour vos prochaines vacances ensoleillées, le Mexique. Des paysages à couper le souffle, une eau à 30°c et un soleil rayonnant... De quoi vous booster pour toute l'année !

N'hésitez pas à contacter Alex et Stéphanie qui vous assureront un voyage inoubliable : http://www.mexique-plaisir.com/

Attention quand même à ne pas en abuser !

Si le soleil est un véritable bonheur pour la plupart des gens, peut-être le meilleur médicament pour retrouver vitalité et joie de vivre. Toutefois il n'est malheureusement pas sans danger !

L’exposition au soleil présente des risques :

  • Sur la peau, il provoque des coups de soleil, un vieillissement prématuré, des allergies et dans les cas les plus graves, des cancers (mélanomes et carcinomes).

Malgré l’utilisation des crèmes solaires, le nombre de cancers cutanés augmente. On sait aujourd’hui que les UVA ne sont pas seulement responsables du vieillissement de la peau, mais qu’ils sont aussi néfastes que les UVB. Assurez-vous que votre protection solaire mentionne la protection contre les UVA. La grande majorité des cancers de la peau chez l’adulte étant liée à des coups de soleil survenus avant l’âge de 10 ans, il faudra protéger vos enfants avec des vêtements en plus de la protection solaire maximale.

  • Pour les yeux, des lésions graves peuvent apparaître à court terme comme une ophtalmie (un «coup de soleil» de l’oeil), ou à plus long terme, comme la cataracte ou les dégénérescences de la rétine. Porter des lunettes de soleil est donc indispensable.

Pour profiter de tous les bienfaits du soleil et du bronzage, l'exposition aux rayons doit donc être plus que modérée. Et la limite entre exposition modérée et sur-exposition est fine. Alors prudence ...

Comment avoir un beau bronzage tout en préservant sa santé ?

La clé d’un bronzage parfait, c’est la progression. Car pour que la peau change de couleur, il lui faut du temps. Donc pas de précipitation ! Votre peau doit s’habituer au soleil.

Exposez-vous très peu au début et toujours après une application généreuse de crème solaire d’indice protecteur élevé pour ne pas brûler votre peau le premier jour ni l’assécher. Sachez d’ailleurs que la crème solaire n’empêche pas de bronzer, elle prévient le coup de soleil ! Donc on se tartine de crème au moins toutes les deux heures et on évite d’être pingre sur les quantités tartinées. Et dites-vous qu’un indice de protection IP20, c’est un minimum.

Augmentez ensuite très progressivement le temps passé au soleil. Mais attention aux horaires ! C’est entre 11h et 16h que le soleil est le plus fort, mieux vaut s’exposer un peu plus longtemps aux heures les moins chaudes de la journée, plutôt qu’une demi-heure aux heures brûlantes !

Mangez également des fruits et légumes à gogo durant tout l’été ! Misez sur ceux de couleur jaune/orangé (carotte, tomates, melon, abricot, pêche…), ils sont riches en bêta carotène, pigment naturel qui stimule la mélanine et contribue au renouvellement cellulaire. Ils aideront votre peau à changer de couleur et à prendre un joli hâle.

Enfin, hydratez-vous souvent, des orteils aux oreilles, n’oubliez aucun centimètre de peau. Et pensez également à exfolier votre peau environ deux fois par semaine afin d’éliminer les cellules mortes et de favoriser le renouvellement cellulaire.

Et si vous optiez pour la douche autobronzante ? On l’appelle aussi « tanning », c’est un bronzage intégral et uniforme qui ne vous prendra que quelques minutes. Une méthode qui se fait en institut, sans UV et sans danger, elle vous donne une bonne mine indéniable. Le teint obtenu, joliment hâlé dure environ une semaine, mais attention ce n’est pas un bronzage naturel, il ne vous protège donc pas du soleil. Appliquez donc une crème solaire si vous vous exposez.

Pour celles qui n’ont pas le temps de lézarder ou de filer sous ce genre de douche, vous avez aussi l’option spray autobronzant. Sachez que ces produits nouvelle génération sont très efficaces. Dosés selon le type de peau, ils ne risquent plus de vous donner une couleur orange.

Enfin, dernière option pour avoir de belles jambes bronzées en une minute : les produits qui teintes la peau pour la journée et s’enlèvent au savon comme le fond de teint visage et corps de chez Mac. Testé et approuvé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>