Actualités

Depuis des siècles, le vert est la couleur bannie des théâtres, celle qui porte malheur, et même celle qui donne mauvaise mine à coup sûr. Démêlons le vrai du faux. Je vous explique.

Le vert a été banni des planches quand Molière, vêtu d’un costume vert s’est éteint sur scène après avoir joué une dernière fois « le malade imaginaire ». Sauf que cette histoire n’est qu’une légende ! Molière est mort plusieurs heures après dans un costume pourpre.

Et pourtant cette couleur continue d’hanter les planches et perpétue les croyances : Porter du vert, porte malheur.

Or si nous allons un peu plus loin, vous verrez que le vert n’est pas si horrible que ça. En effet, la symbolique du vert c’est aussi l’espoir, le renouveau, la nature qui renait à chaque printemps… Donc on en a envie ! Et cette saison c’est en total look qu’on le retrouve sur les podiums. Attention à celui qui vous dira que le vert donne mauvaise mine, car c’est faux, tout est encore question de carnation et de nuances. Il existe des verts chauds et des verts froids. Découvrez les nuances ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>