Actualités

La mode est un éternelle recommencement… Vous le savez. Aujourd’hui c’est la basket blanche qui revient avec succès sur le devant de la scène. Et ce n’est pas pour nous déplaire !

Pas facile de faire aimer les baskets à une femme, mais il suffit d’une paire de Stan Smith sous ses yeux pour oublier cette petite moue, et être immédiatement sous le charme.

Un design ultra simple, basse, compacte, leur principal atout c’est cet incroyable sobriété. Un style épuré appuyé par un blanc cotonneux dont le défi est de conserver longtemps l’éclat ! (Ne marche pas sur ma basket !)

Cette basket blanche a vu le jour en 1964 , mais c’est dans les années 70 qu’elle devient populaire grâce au sportif Stan Smith. Un joueur de tennis américain, et pas n’importe lequel : il a fait partie des 5 meilleurs joueurs du monde et porta cette célèbre paire de basket aux pieds lorsqu’il remporte la coupe Davis et l’US Open en 1971.

Un an plus tard, il est sacré vainqueur de Wimbledon et entre dans la légende avec les baskets blanches au trèfle vert.

Le succès est fulgurant ! La Stan Smith devient alors la première chaussure de sport à être portée en dehors des activités sportives. Elle se vend à plus de 22 millions d’exemplaires et entre même dans le Guinness des records en 1990.

C'est donc un véritable coup de tonnerre en 2011, lorsqu'on apprend que la marque décide d’arrêter la production, constatant que les ventes ne se faisaient qu’en France. Les fans se révoltent, et le font savoir... Ouf, la marque est à l'écoute et la production est relancée en 2013.

Son look rétro surfe sur la tendance vintage du momentBlanche et sobre, la basket blanche est facile à porter et s'accorde avec toutes les tenues, de la plus casual à la plus habillée. Je vous explique tout en vidéo !

Le shopping de Caro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>