3 façons de porter la salopette

La saloppette vous rappelle des souvenirs ? Has been vous vous dites ? Et bien pas du tout, elle fait son grand retour ! La salopette est tout sauf ringarde. Je vous explique.

Créée en 1844 la salopette fut d’abord l’uniforme des menuisiers, des fermiers et des ouvriers américains, tout simplement car elle était très confortable, pratique et facile à laver. Tout doucement, elle devient alors un indispensable de la mode.

En 1975 c’est Agnès B., créatrice française qui en fait une pièce phare. Coluche sur scène en 1974 avec sa salopette à rayures de la maison Lafont. Ou encore souvenez-vous de Levi’s et de sa mythique salopette en denim.

Ainsi aujourd’hui de nombreuses personnalités comme Alexa Chung ou Sarah Jessica Parker l’ont adoptées et jouent sur des styles complètement différents. Je vous propose donc de découvrir en vidéo, trois façons différentes de porter la salopette et d’avoir vraiment du style : la version casual girly, la version citadine et la version soir « gatsby le magnifique ».

Salopette présentée : Asos Vintage, édition limitée et fabriquée à partir de tissus vintage.

Conseils style et morphologie :

Choisissez toujours votre salopette dans un modèle ajusté, qui souligne les courbes, et dans une belle matière. Et comme elle a tendance a rappeler l’enfance, évitez bien tous les codes trop sportwear, on évite donc le molleton (réservé au ski) et les cotons trop souples.

Si vous êtes ronde : privilégiez les salopette taille haute pour allonger la jambe. Une coupe assez près du corps, mais pas moulante, surtout si vous êtes petite, pour bien dessiner vos contours.

Si vous avez une poitrine généreuse : Evitez les modèles avec un plastron trop imposant qui donnera l’illusion d’une poitrine massive. Et préférez les longues bretelles fines.

Pour plus de conseils morphologiques, n’hésitez pas à nous contacter à l’agence Image Nouvelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *